Comment bien choisir son siège auto ?

Bien choisir son siège auto

Pour garantir la sécurité et confort du bébé pendant un déplacement, court ou long, un siège auto approprié qui met l’enfant à l’aise est indispensable. Comment bien choisir le siège pour son bout de chou ?

Les critères importants

Accessoire incontournable pour emmener un bébé en voyage, le siège adapté à son âge doit être confortable, et surtout bien installé pour assurer sa sécurité. En l’occurrence, il existe des critères à prendre en compte pour choisir un siège bébé voiture. Les boutiques spécialisées en puériculture proposent des modèles pour tous les budgets et tous les goûts, mais il est aussi possible d’opter pour l’achat en ligne, comme sur https://www.bebe2luxe.fr/fr/. Les modèles de siège sont à choisir en fonction de l’âge, du poids et de la taille du bébé. Ensuite, il faut observer les fonctionnalités, ainsi que le maintien, la facilité d’installation et surtout le confort. Ces critères sont importants dans la mesure où, une fois ensemble, ils confèrent confort et sécurité à l’enfant qui y est installé.

Connaître la réglementation régissant le siège bébé

L’utilisation du siège pour bébé est régie par une réglementation publiée sur le site officiel du service public. De ce fait, jusqu’à 10 ans, le déplacement d’un enfant en voiture doit se faire dans un siège ou un rehausseur quand il est à l’arrière. Il est aussi possible que le bébé voyage à l’avant de la voiture, sous réserve qu’il soit placé dos à la route et que l’airbag frontal soit désactivé. Il en va de même d’un véhicule sans siège arrière ou sans ceinture de sécurité sur la banquette arrière. Le rehausseur est à utiliser pour un enfant mesurant moins de 135 cm, même s’il a plus de 10 ans. Effectivement, en dessous de 135 cm, la taille n’est pas adaptée au bon positionnement de la ceinture de sécurité. D’ailleurs, le rehausseur peut être requis pour certains véhicules pour que la posture de l’enfant sur la banquette soit confortable. La position de l’enfant doit être conforme aux normes, que ce soit pour un lit nacelle, un siège ou un rehausseur.

Opter pour un siège évolutif serait plus pratique pour les parents, étant donné qu’ils peuvent ajuster la hauteur en fonction de la taille et de la morphologie de l’enfant. Sinon, il faut savoir que les sièges sont classés en plusieurs catégories. Le groupe 0 à 1 convient à un nouveau-né et peut être utilisé jusqu’à ce qu’il ait 18 kg ou 100 cm. Le groupe 1 est adapté à un enfant à partir de 9 à 18 kg et d’une taille de 100 cm. Un accessoire du groupe 1/2/3 convient à un enfant de moins de 150 cm, et dont le poids est compris entre 9 à 36 kg. Pour la même taille, mais avec un poids entre 15 et 36 kg, il serait mieux d’opter pour un groupe 2/3. Un enfant de 25 à 36 kg, dont la taille n’excède pas les 150 cm, peut être installé dans un siège du groupe 3.

Des sièges pivotants ont été développés. Ils ont une coque pivotante à 360° pour faciliter l’installation de l’enfant. De plus, cette option pivotante offre une protection optimisée contre les chocs latéraux. Il convient de toujours vérifier le respect des normes, c’est l’ultime critère à ne jamais négliger.

L’installation, un critère important

Lors de l’installation dans la voiture, le harnais ou la ceinture doit être bien ajusté, de manière à ce que la tête de l’enfant ne dépasse pas du haut ou de la coque. Jusqu’à 13 kg, l’enfant doit être placé dans le siège, dos à la route, posture semi-allongée et maintenue par les ceintures de sécurité. De 9 à 18 kg, le siège-baquet est positionné dos à la route, avec une tablette de protection, le harnais ajusté à la taille et la boucle de sécurité fixée aux cuisses. De 15 à 36 kg, il peut être installé dans le rehausseur ou sur la banquette arrière, toujours attaché à la ceinture de sécurité.