Qu’est ce que l’architecture bioclimatique ?

pergola bioclimatique

L’architecture bioclimatique va permettre d’économiser de l’énergie en faisant en sorte que l’architecture du logement fasse corps avec son environnement. Dans cet article, nous allons voir de quels matériaux on se sert pour créer cette architecture. Quel orientation lui donner, comment disposer les pièces du bâtiment. Ainsi que la prise en compte des facteurs externes comme le vent ou le soleil.

La conception bioclimatique adaptée à l’environnement du bâti

abri de terrasse aluminiumUne maison est soumise changent selon sa situation géographique, qu’elle se trouve en milieu urbain, dans une zone montagne, ou près de la forêt. Le but de la conception bioclimatique est d’analyser les avantages et les contraintes de l’environnement du logement pour que celui-ci soit soit le plus économique possible, en ce qui concerne, l’eau et l’électricité.

Comment réaliser des économies d’énergie ?

La première chose à faire pour économiser de l’énergie, c’est de se servir de l’énergie solaire. On va chercher à utiliser au mieux les rayons du soleil durant la période hivernale et atténuer leurs effets durant l’été. Une habitation construite à flanc de colline sera davantage préservée du vent. Une maison construire près des arbres pourra, quand à elle, bénéficier d’un bon apport en ombre et rester fraîche lors des mois d’été. L’architecture bioclimatique n’est pas une nouveauté. Elle se sert des caractéristiques de l’environnement pour profiter au mieux de la lumière naturelle. Elle isole du vent et permet d’avoir plus de fraîcheur en été. A l’heure actuelle, grâce à tout les avantages qu’elle offre, l’architecture bioclimatique permet de rester conforme aux normes de construction en vigueur, par le biais de la réglementation thermique. Ces normes ont pour but de réduire au maximum les besoins en énergie d’une habitation. La construction doit ainsi faire corps avec son environnement pour pouvoir être chauffée et éclairée sans gaspillage énergétique: c’est ce que l’on nomme l’efficacité énergétique minimale.

L’architecture bioclimatique : les méthodes de conception

Afin de limiter au maximum les déperditions de chaleur ou de fraîcheur selon la période de l’année, l’architecture bioclimatique se repose essentiellement sur une bonne isolation de la maison ainsi qu’une bonne ventilation. Au-delà des matériaux utilisés, la façon dont est orienté le bâtiment est crucial. En étant orientée au sud, la maison captera les chauds rayons du soleil et aura un maximum de luminosité grâce aux baies vitrées et fenêtres disposées sur la façade. Et en installant un abri de terrasse devant de grandes baies vitrées, la fraîcheur est davantage favorisée.