Comment détecter les arnaques par téléphone ?

arnaques par téléphone

Publié le : 07 février 20246 mins de lecture

De nombreuses personnes ont le sentiment de recevoir de plus en plus d’appels et de SMS frauduleux. Cela est principalement dû à l’omniprésence des smartphones qui augmente le risque d’exposition aux arnaques. La vigilance est de rigueur pour éviter de tomber dans les pièges des escrocs.

En quoi consiste une arnaque téléphonique ?

Il existe des appels téléphoniques et des SMS frauduleux qui ont pour but de pousser leurs destinataires à verser des sommes d’argent. Il peut aussi s’agir de communiquer des informations sensibles. En général, ce sont des groupes de personnes qui sont visés, et non des individus particuliers. La consultation d’un annuaire inversé pour mobile peut s’avérer judicieuse dans ce cas.

Il est possible que les escroqueries fassent l’objet de ciblage et d’étude approfondie, mais cela reste rare. Il n’est pas exclu que les escrocs aient connaissance d’informations concernant leurs victimes et utilisent celles-ci en vue de les mettre en confiance.

En recourant à des logiciels, les escrocs peuvent envoyer des SMS ou appeler plusieurs numéros simultanément. Ces numéros sont actifs et les escrocs les obtiennent en les achetant sur internet. Les appels de ces escrocs peuvent se manifester par un appel pour lequel il n’y a personne à l’autre bout de la ligne.

Il faut savoir que, même une inscription à une liste d’opposition au démarchage téléphonique, est inefficace. Le fait d’avoir déjà reçu un appel téléphonique frauduleux signifie que les escrocs ont certainement accès à ce numéro. Et, il n’y a pas de solution complètement efficace à ce problème.

Les arnaques les plus courantes

Plusieurs types d’arnaques téléphoniques ont régulièrement cours en France. Cela peut prendre notamment la forme d’une fausse assistance téléphonique proposant un service. Dans ce cas, l’escroc se fait passer pour un employé de Microsoft ou du fournisseur internet de la personne visée. Il envoie alors un message pour signaler qu’il a décelé un problème. Puis, il demande à pouvoir accéder à l’ordinateur à distance. Si l’accès lui est accordé, il peut tenter de se connecter à la banque en ligne de la personne.

L’escroc peut aussi se présenter comme un ami. La victime reçoit alors un message d’un numéro non identifié dans lequel il fait savoir qu’il a perdu son téléphone. En même temps, il sollicite de l’argent qu’il faut lui faire parvenir rapidement. Cette technique est celle qui est la plus utilisée. En effet, ceux qui sont destinataires sont généralement moins méfiants, puisqu’ils sont plus enclins à vouloir aider un proche en détresse.

Il arrive aussi que les victimes reçoivent des appels de courte durée ou encore des faux appels manqués. La personne peut alors être incitée à rappeler un numéro international, ce qui permet à l’escroc d’en retirer un bénéfice.

L’hameçonnage est également une technique employée par les escrocs. Cela consiste à envoyer des liens par SMS, ce qu’on appelle aussi « smishing ». En revanche, on parle plutôt de phishing lorsque le SMS exige la communication de données sensibles. Dans cette situation, la victime est confrontée à un appel vocal, mais il peut s’agir aussi d’un robocall. Il est à noter que le numéro utilisé apparaît comme authentique dans la majorité des cas. Par conséquent, il est difficile de ne pas se faire piéger.

Bien réagir face aux arnaques

Une arnaque téléphonique n’est pas toujours facile à repérer. Il convient particulièrement de faire preuve de vigilance lorsqu’on a affaire à des numéros inconnus. Faites donc appel à e-pro.fr pour les identifier facilement.

Par ailleurs, les banques et les fournisseurs d’accès ont pour habitude de générer un historique de messages. C’est pourquoi, un message envoyé de la part de ces derniers doit aussi y figurer. Si tel n’est pas le cas, il y a alors lieu de s’inquiéter.

Plusieurs règles peuvent être appliquées pour éviter les ennuis. En premier lieu, il faut bien réfléchir avant tout envoi financier ou communication d’informations sensibles. En cas de doute, on peut exiger des garanties de la part de l’émetteur du message. Une personne honnête n’hésitera pas à y répondre, contrairement aux arnaqueurs. Il ne faut cliquer sur les liens se trouvant dans les messages que si l’on est certain de leur provenance.

Recommandations diverses

Face aux tentatives d’escroqueries, beaucoup de personnes sont persuadées qu’elles sont capables de les déceler. Pourtant, la vigilance ici revêt la plus grande importance. Et ce, quel que soit le degré de confiance dont on dispose, sachant que personne n’est à l’abri de ce genre de pratique malveillante.

Il faut particulièrement être sur ses gardes lorsque les messages reçus concernent les données bancaires. En effet, les banques n’imposent jamais à leurs clients de fournir des informations confidentielles. On peut penser notamment aux mots de passe ou aux codes d’accès. C’est pourquoi, il est primordial de s’interdire de divulguer ce type d’informations à qui que ce soit.

Lorsqu’une personne a fourni des informations d’ordre financier à la suite d’une arnaque, elle doit absolument prendre attache avec la police. Dans le même temps, il faut qu’elle avertisse sa banque également.

Plan du site