Définition du métier de référenceur web

référenceur web

Publié le : 24 novembre 20207 mins de lecture

Depuis l’essor des différentes prestations proposées sur Internet, le métier de référenceur web est devenu courant dans ce milieu. Le professionnel est libre de travailler à son propre compte ou bien en agence. En général, il se charge du lancement d’un site en ligne. Découvrez les détails concernant ce poste : le domaine d’application, les compétences requises, les conditions de travail et les éventuelles formations à suivre pour œuvrer dans ce domaine en pleine expansion.

L’essence même du travail

Principalement, un référenceur web ou responsable SEO doit assurer la visibilité d’un site à travers un moteur de recherche. Pour ce faire, il est dans l’obligation d’être en mesure de maîtriser quelques disciplines comme la rédaction de contenu web, le marketing digital, les techniques commerciales de bases, la relation client et ainsi de suite. Il peut être désigné pour lancer une ou plusieurs plateformes. Il doit également garantir que le site qu’il gère soit en permanence en tête de liste lorsqu’un internaute navigue sur un moteur de recherche.

Pour assurer sa fonction, il met en avant trois méthodes : l’importance d’avoir le contrôle continu du site, la conception d’un contenu web adapté avec l’intégration de différents mots-clés et la notoriété obtenue par l’intermédiaire de multiples collaborations ou la satisfaction des clients. Il s’agit d’un référencement dit naturel, qui est l’opposé d’un référencement payant où les mots-clés sont acquis auprès des moteurs de recherche.

Un prestataire seo a pour mission de surveiller l’évolution du site. Il peut, par exemple, être amené à étudier les statistiques sur les fréquences de visites, définir si le taux de conversion est correct et réviser les différents supports utilisés. Par la suite, il pourra envoyer à son client ses recommandations pour augmenter davantage la performance de sa plateforme ainsi que le taux de transformation.

Les règles de travail pour un chargé de référencement

En freelance, en agence ou bien prestataire indépendant au sein d’une société de grande envergure… L’exercice de la fonction d’un référenceur est plus ou moins varié. En fonction de la situation, il est possible que ce dernier propose seul ses services afin de garantir la gestion de toutes les missions qui lui sont attribuées. Il peut également faire partir d’une agence et être en charge d’une seule tâche.

Il faut savoir que ce métier demande beaucoup d’attention et d’être très réactif. En effet, en quelques minutes tout est susceptible de basculer sur Internet. En cas de souci non pris en compte à temps, il est probable d’être devancé par la concurrence directe. Les interventions se font dans l’immédiat pour garder une meilleure position sur les moteurs de recherche. Une organisation méticuleuse est alors de rigueur pour apporter les actions nécessaires, et dans les délais les plus courts.

Le métier de référenceur web reste très vaste. Pour rester dans un domaine en constante évolution, il faut admettre qu’il est indispensable de suivre des formations en continu, et souvent en tant qu’autodidacte. Les analyses reposent essentiellement sur la concurrence, le taux de visite sur les blogs, les avis des internautes sur les réseaux sociaux ou les communautés en ligne.

Les aptitudes à avoir pour travailler dans ce secteur

L’excellente maîtrise des langages informatiques ainsi que l’univers du web est un point essentiel. En effet, le responsable SEO sera amené à effectuer des études sur des données numériques. Une connaissance en e-marketing représente une autre corde à son arc. En revanche, l’apprentissage des procédés de référencement s’entreprend sur le tas.

En dehors de ces acquis professionnels, le référenceur est tenu d’être un bon orateur et rédacteur à la fois. Une notion de pédagogie doit aussi être mise en avant pour pouvoir fournir des explications simples et utiles à son client. L’art de persuader peut aussi jouer en sa faveur dans la mesure où il envisage de développer ses contrats de partenariat.

Une capacité à s’adapter au stress est également un caractère qu’il faut avoir pour œuvrer dans ce milieu. La concurrence est rude, et les actions à entreprendre doivent être instantanées. Il est important de prendre des décisions rapides, tout en tenant compte des divers résultats qui peuvent en découler.

Les formations disponibles pour devenir chargé de référencement

Il n’y a pas encore longtemps, plusieurs référenceurs ont commencé en tant qu’autodidactes. Actuellement, il existe des formations consacrées uniquement au référencement, notamment des formations initiales et continues.

La première option consiste à débuter par une licence pro ATC, trois ans après l’obtention du Bac. Il s’agit alors d’un apprentissage pour devenir référenceur web et rédacteur. Une licence pro en web-marketing est également possible à ce niveau. En deux ans après une licence, un master en e-marketing ou e-business peut être réalisé auprès des grandes écoles focalisées dans le web.

La seconde option, qui est la formation continue a pour cible les professionnels diplômés désirant renforcer leur connaissance. Dans tous les cas, l’acquisition d’une CESO ou Certification Expert SEO est la finalité de l’apprentissage pour les débutants, professionnels ou les personnes en quête d’une reconversion.

 

Plan du site