E-liquides : 5 choses à savoir sur la glycérine végétale

E-liquides

La glycérine végétale, parfois appelée glycérol ou abrégée en VG (vegetable glycerin) sur les étiquettes, se retrouve fréquemment dans la liste des ingrédients de produits cosmétiques et alimentaires, mais aussi dans celle des e-liquides. Cependant, peu de consommateurs connaissent son intérêt dans la sensation de vape et peu comprennent vraiment les dosages indiqués sur les nombreux flacons. Voici 5 choses à savoir pour choisir son produit pour cigarette électronique à base de glycérine végétale.

La glycérine végétale entre dans la composition de base des e-liquides

Un e-liquide se compose toujours de trois éléments fondamentaux : le propylène glycol (PG), la glycérine et l’arôme. De l’alcool, de la nicotine et des additifs peuvent venir compléter la liste des ingrédients. Le PG et la VG représentent à eux seuls plus de 90 % du liquide pour e-cigarette car ils servent de supports de dilution aux autres substances et permettent de créer une agréable sensation de vape. Aussi, leur présence à un pourcentage très élevé est absolument primordial. Côté texture, la glycérine est un liquide épais, translucide et visqueux. En plus d’être présente dans les liquides pour cigarettes, cette substance sert dans les industries cosmétiques et pharmaceutiques comme agent hydratant (car elle retient très bien l’eau), mais aussi comme additif alimentaire, apportant un léger goût sucré aux préparations.

La proportion de glycérine végétale varie d’un e-liquide à l’autre

Le propylène glycol représente entre 70 et 80 % d’un e-liquide classique, la glycérine composant les 20 à 30 % restants. Ces proportions permettent d’obtenir un vapotage adapté aux fumeurs en début de sevrage et à ceux qui recherchent un hit assez fort (produit par le PG) et une densité de vapeur peu élevée (liée à la VG). Ces pourcentages peuvent varier selon les produits, les fabricants offrant un large choix de dosages pour satisfaire tous les vapoteurs et pour aider les anciens fumeurs à réduire progressivement leur consommation de nicotine. Ainsi, il existe des liquides équilibrés composés à 50 % de VG et de PG ainsi que des flacons appelés High VG qui contiennent jusqu’à 80 % de glycérine. Il est même possible de se procurer un liquide avec 100 % de glycérine (nommé Full VG). Cependant, la viscosité naturelle de ce composant encrasse vite la e-cigarette. Celle-ci demandera donc plus d’entretien si on utilise un flacon Full VG.

La glycérine végétale répond à des normes sanitaires

Les vapoteurs se posent beaucoup de questions sur la provenance et sur l’impact des produits pour e-cigarette sur leur santé. La qualité de chaque composant de liquide, glycérine compris, est soumise, en France et en Europe, à des normes sanitaires drastiques qui garantissent la sécurité des consommateurs. Aussi, l’ANSES surveille que la glycérine utilisée dans les liquides distribués dans l’hexagone se compose bien d’une distillation de niveau pharmaceutique ou alimentaire de cette substance. En effet, la glycérine brute contient un niveau de méthanol trop élevé qui la rend hautement toxique. Ainsi, pour ne prendre aucun risque, il est impératif de choisir des liquides qui répondent aux normes françaises AFNOR, de bien contrôler les certifications inscrites sur l’étiquette et de consulter la liste des ingrédients.

Une origine végétale ou animale

Bien qu’elle soit volontiers signalée d’origine “végétale”, la glycérine utilisée dans les consommables de vapotage peut être d’origine animale. De fait, certains fabricants extraient le glycérol de carcasses d’animaux et de leur graisse tandis que d’autres le produisent à partir de tournesol, de ricin, de soja ou encore de colza. Les vapoteurs végans ont donc la possibilité d’opter pour des articles qui correspondent à leurs convictions. En revanche, le procédé chimique de transformation et de distillation de la glycérine ne permet pas encore d’obtenir un produit biologique pour une consommation alimentaire. Seule une utilisation cosmétique est possible.

Un rôle important dans le vapotage

La présence de glycérine végétale est indispensable pour restituer la sensation de la cigarette traditionnelle. En effet, c’est cette substance qui, en chauffant, produit de la vapeur. Cette fumée tient un rôle important dans l’expérience des personnes en plein sevrage. En outre, ce composant aide à fixer et à diffuser les arômes. Aussi, plus le pourcentage de VG sera important, plus le vapoteur aura l’impression d’un arôme concentré et plus la vapeur sera dense et épaisse. À l’inverse, la diminution de VG au profit du PG accentuera le hit en bouche et réduira la quantité de fumée mais aussi de saveurs.