Générateurs d’azote pour usage industriel : choisir les bons modèles pour réduire les coûts et gagner en autonomie

Générateurs d'azote pour usage industriel

Publié le : 06 novembre 20195 mins de lecture

L’azote dispose de propriétés particulières permettant un gain important en termes de performance et de sécurité au sein des industries. La production d’un azote de qualité représente un enjeu économique majeur et opter pour l’installation d’un système d’alimentation en azote demeure toutefois une problématique plus ou moins onéreuse. Le choix d’un modèle de générateur d’azote selon les besoins en azote peut en revanche traduire un investissement durable dans le secteur industriel.

La demande d’azote en industrie

Les industries emploient principalement l’azote sous sa forme gazeuse afin de protéger les matériaux et prévenir les risques d’incendies ainsi que d’explosions. Son niveau de pureté varie donc par rapport à son application et plus la pureté de l’azote est faible, plus son coût de production sera réduit. Une production d’huile végétale nécessite par exemple un azote pur à 99,5 % pour servir de gaz de couverture, et donne une idée précise du modèle de générateur à installer.

Les générateurs d’azote sont en général rentables lorsque ces derniers fonctionnent à pleine capacité et l’optimisation de leurs tailles s’identifie comme le facteur déterminant pour estimer le bénéfice économique. Il est donc indispensable d’associer le taux d’utilisation de la machine à la demande mensuelle en azote. La détermination du profil du débit à adopter (constant, erratique ou périodique) conduira par la suite à coupler le générateur d’azote avec un ou plusieurs réservoirs tampons pour stocker le flux non utilisé durant la production. Rendez-vous sur www.novairindustries.com pour découvrir les modèles de générateur et leurs spécifications.

Le système PSA

La technologie Pressure Swing Adsorption (PSA) emploie des filtres situés dans le conduit à air comprimé pour supprimer les impuretés (matières graisseuses, humidité, etc.). Une fois l’air purifié, celui-ci sera alors redirigé vers une cuve d’adsorption dans laquelle l’oxygène sera absorbé par des tamis moléculaires. Le générateur d’azote industriel type PSA dispose d’une paire de cuve permettant la production continue d’azote à travers le cycle automatisé d’adsorption et désorption.

Il est également possible de bénéficier de combinaisons supplémentaires concernant le débit et la pureté de l’azote en apportant des modifications sur certaines pièces de l’appareil (cuves ou du compresseur d’air, etc.). Le générateur PSA est de ce fait en mesure de produire de l’azote de manière économique avec un flux compris entre 130 Nm3/h à 1 500 Nm3/h pour une pureté allant de 95 % à 99,9 %.

Le générateur à membrane

Le système membranaire réalise la production d’azote en isolant celui-ci à travers un jeu de membrane, en effet, les molécules traversant les fibres creuses constituant les modules membranaires seront incapables de diffuser sur la totalité du dispositif. La perméation sélective du gaz élimine les corps étrangers lors du passage de l’air comprimé dans les fibres et produit un flux enrichi en azote.

La pureté moyenne de l’azote produit avec la méthode membranaire est située entre 95 % et 99,5 % avec un débit de 0,5 à 6 000 m3/h. Ce paramètre reste néanmoins influencé par des facteurs externes (pureté de l’air entrant, température, niveau de récupération désiré, etc.) par contraste au système PSA, mais ce modèle de générateur présente en contrepartie une ergonomie supérieure en termes d’entretien et ne requiert en aucun cas l’arrêt du générateur en cas de remplacement des membranes.

Plan du site