Quels sont les différents types de filaments dans l’impression 3D ?

Les différents types de filaments dans l'impression 3D

Publié le : 01 avril 20206 mins de lecture

Le filament est un élément indispensable dans le rendu et la qualité de l’impression 3D. Si vous voulez réussir votre impression, sachez choisir le filament adapté à votre imprimante, sachez sa propriété et sa caractéristique, et sachez leurs défauts et avantages. Pour cela, découvrez notre sélection de types de filaments 3D disponibles sur le marché.

Les filaments 3D PLA, ABS et PETG

Il y a avant tout le PLA (acide polylactique). Le PLA imprimante 3D est le plus populaire de tous les filaments grâce à sa facilité d’utilisation, d’où sa forte utilisation pour l’impression 3D auprès des particuliers. Il peut être imprimé à des températures plus basses, la température d’impression étant de 180 à 230 °C, n’a pas besoin de plateau chauffant et se déforme difficilement. Il est aussi très utilisé car il ne dégage pas de désagréable odeur lors de l’impression. Le fil PLA est biodégradable, et la bobine PLA est disponible dans plusieurs coloris. Pour plus de détails sur le filament PLA, consultez le site www.arianeplast.com.  Mais ce filament a une propriété mécanique plus ou moins fragile, il est trop sensible à l’humidité, les objets imprimés devront donc être protégés de l’eau. Puis il y a l’acrylonitrile butadiène styrène, plus connu sous le sigle ABS. Ce filament 3D présente un niveau de robustesse très élevé (il se dégrade difficilement avec le temps) et une flexibilité moyenne. Nécessitant une température d’impression de  210 à 250 °C, ce filament doit être imprimé sous très haute température. Mais ce filament 3D a besoin d’un plateau chauffant de 80 à 100 °C. Il est donc plus difficile à manier, se déforme très facilement et produit une mauvaise odeur lors de l’impression. Le PETG (polyéthylène téréphtalate glycolisé), dérivé du PET, quant à lui, est le plastique le plus utilisé pour fabriquer les bouteilles d’eau. Ce filament 3D translucide est très solide et autorise le contact alimentaire. Il possède une propriété similaire à l’ABS, mais est plus facile à utiliser et très résistant aux chocs, à l’eau et à la chaleur, et surtout inodore lors de l’impression 3D. Et comme l’ABS, outre sa température d’impression de 220 à 260 °C, ce qui est assez élevée, le PETG nécessite un plateau chauffant.

Le nylon et l’ASA

Le nylon (polyhexaméthylène adipamide) est aussi un filament très utilisé dans l’impression 3D. Il se démarque par sa robustesse, sa durabilité et sa flexibilité. Il est très résistant aux chocs, à l’abrasion et aux produits chimiques. Mais il est généralement cher, et nécessite une température d’impression très élevée (230 à 260 °C), ainsi qu’un plateau chauffant. Le nylon est aussi connu pour sa sensibilité à l’humidité, et surtout pour la fumée qu’il dégage lors de l’impression, qu’il faut bien filtrer. Le filament 3D ASA (acrylonitrile styrène acrylate) est très semblable à l’ABS, mais meilleur. Et ce grâce à sa forte résistance aux conditions climatiques et aux ultraviolets. Sa couleur ne se dégrade pas après une longue exposition au soleil, par exemple. Mais lors de l’impression, il faut veiller à la bonne ventilation, car trop ventilé, le ASA se fissure facilement.

Quel filament 3D choisir ?

Il existe plusieurs types de filament 3D, mais le choix que vous allez faire dépend énormément du type d’imprimante que vous avez et de l’objet dont vous comptez reproduire la forme. Alors, au moment de l’achat, il est nécessaire de bien vérifier quels matériaux sont compatibles à votre imprimante. Si vous voulez imprimer des ustensiles ou des pièces de décoration, le meilleur filament 3D est le PLA, très facile à utiliser. L’ABS est meilleur pour reproduire des pièces d’usage courant, comme les jouets. Utilisez le PETG surtout si vous imprimez des objets qui seront toujours en contact avec de l’eau, mais avec ce filament 3D, vous pouvez aussi reproduire des objets de décoration et des récipients, avec une qualité visuelle intéressante. Quant au nylon, vous l’utiliserez pour fabriquer des pièces mécaniques et outillage ainsi que des pièces d’usage qui peuvent subir de frottements et de fortes pressions mécaniques. Enfin, l’ASA est meilleur pour l’impression d’objets d’extérieur comme les nichoirs d’oiseaux ou les nains de jardin. Ces filaments 3D ont chacun leur propre caractéristique, il vous faut seulement les choisir en fonction de la reproduction que vous voulez faire.

Plan du site