Psy, psychologues et psychiatres dans nos sociétés modernes

psychologues

On n’osait même pas dévoiler ses difficultés personnelles, il n’y a pas si longtemps et les maladies mentales étaient un sujet très délicat que l’on se gardait d’évoquer en public. Parler de quelqu’un qui vivait des troubles psychiatriques n’était pas si évident. Visiter un psychologue, psychothérapeute ou psychiatre était tout simplement une honte. Les choses on changées dans le bon sens et l’on se rende de plus en plus chez le psy pour des petites difficultés comme pour les pathologies graves.
Ce revirement total de la vision de la société envers la psychologie et les dysfonctionnements psychiatriques est du en partie au travail des professionnels de la psychiatrie et à leurs méthodes de prise en charge des patients.

Les cabinets des psy

Force à constater en visitant un cabinet de psychologue, de la nature de l’accueil et de la réalité décorative des lieux que l’on aborde un lieu de loisir plus qu’un cabinet de praticien à qui l’on demande de soulager nos souffrances. Les cabinets des psychologues se caractérisent en ce sens par :

  • Le fait qu’ils sont des lieux dans lesquels exercent plusieurs spécialistes de la psychanalyse : psychologue, psychiatre, psychothérapeute…
  • Qu’ils sont richement décorés et sobrement meublés à la manière des salons pour procurer confort, apaisement et convivialité
  • Que les tarifs que l’on y pratique sont minutieusement étudiés.

Que cherche-t-on à soulager chez le psy ?

En épluchant les descriptifs et les fiches publicitaires des spécialistes de la psychanalyse vous constaterez sans aucun doute plusieurs superlatifs de type : spécialisée en thérapies cognitives, spécialiste en thérapie comportementales, en thérapie de couple… et la liste peut s’allonger.
En vrai les gens vont chez le psy pour trouver des réponses thérapeutiques pour tous leurs soucis psychologiques, des plus passagers et anodins au plus sérieux :

  • Les troubles obsessionnels compulsifs
  • Crises de colère, d’agacement et d’irritation
  • Gène de peurs et phobies
  • Stress
  • Le manque de confiance en soi et difficultés de s’affirmer
  • La panique
  • Phénomène de phobie sociale
  • Problèmes d’addiction à l’alcool, au tabac ou au jeu
  • La dépendance affective et la jalousie
  • Les troubles comportementaux
  • La dépression
  • Les problèmes d’anxiété
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de comportements alimentaires TCA
  • Burn out

Autres raisons pour visiter le psy

En plus de la liste loin d’être exhaustive précédente des troubles et dysfonctionnements comportementaux et relationnels que l’on cherche à soulager par l’intervention d’un psy on peut s’y rendre pour d’autres raisons telles :

  • La préparation des enfants pour supporter une séparation ou un divorce
  • Les inquiétudes de parents adoptifs d’éventuelles volontés d’un enfant adopté à rechercher à renouer avec ses parents biologiques….