Comment donner un nouvel élan à votre carrière professionnelle ?

formation

Publié le : 17 février 20226 mins de lecture

Vous avez la désagréable impression que votre carrière stagne ? Quel que soit votre degré d’ancienneté au sein de votre entreprise, vous pourrez toujours évoluer en choisissant les bons leviers. Du bilan de compétences à la formation, en envisageant même la reconversion, zoom sur les bonnes pratiques à observer en matière d’évolution professionnelle.

Bonne pratique n° 1 : faites le point sur vos aspirations professionnelles

À l’heure du digital et du e-learning, vous n’aurez aucun mal à développer vos compétences professionnelles en quelques clics. Pourtant, vous commettriez une erreur en vous lançant sans aucune réflexion stratégique. Commencez plutôt par affiner votre projet avant de suivre une formation ! Interrogez-vous sur vos attentes : désirez-vous acquérir de nouvelles responsabilités dans le cadre de votre poste actuel ? Ou bien voudriez-vous changer de fonctions au sein de votre organisation ? Pour faire avancer votre réflexion, n’hésitez pas à solliciter votre manager ou vos supérieurs hiérarchiques. Votre démarche sera favorablement perçue comme une volonté d’apporter une véritable valeur ajoutée à l’entreprise. Pensez également à l’alternative du bilan de compétences, idéal pour faire le point sur votre carrière.

Nous vous recommandons : Reconversion professionnelle : changer de métier ou de statut

Bonne pratique n° 2 : formez-vous tout au long de votre carrière

L’époque où l’on étudiait une discipline précise avant de se lancer sur le marché du travail est bel et bien révolue. Désormais, les professionnels sont amenés à se former tout au long de leur vie. Les certifications qu’ils obtiennent leur permettent ainsi de développer de nouvelles perspectives de carrière. Si vous envisagez de demander une promotion à votre employeur, vous aurez donc tout intérêt à miser sur la formation professionnelle. Cette dernière vous permettra d’authentifier et de valoriser vos compétences tout en attestant de votre désir d’évoluer.

Pour plus d'informations : Les enjeux de la qualité de vie au travail

Bonne pratique n° 3 : voyez au-delà des simples compétences professionnelles

Contrairement aux idées reçues, votre évolution de carrière ne dépend plus exclusivement de vos compétences techniques. Si ces dernières s’avèrent importantes, elles ne sont plus suffisantes pour vous démarquer sur le marché du travail. Votre expérience professionnelle jouera ainsi un rôle majeur dans la façon dont votre employeur vous percevra, indépendamment de vos qualifications. N’hésitez pas à la mettre en valeur lorsque vous demanderez une promotion ou lorsque vous vous présenterez face à un recruteur. De la même façon, les soft skills peuvent désormais constituer des arguments de poids pour faire évoluer votre carrière.

Ces pures qualités humaines, comme la créativité, l’esprit d’équipe ou l’empathie, sont parfois aussi importantes que vos compétences techniques lorsqu’il s’agit de créer un environnement de travail agréable et productif. Enfin, n’oubliez pas de développer votre réseau en dehors du carcan de votre entreprise. En fréquentant les événements dédiés aux professionnels de votre secteur, vous pourrez profiter d’échanges intéressants pour élargir votre horizon.

Bonne pratique n° 4 : n’ayez pas peur de vous montrer créatif

Pour vous démarquer au sein de votre entreprise, inutile de jouer la carte de la conformité. Montrez-vous plutôt créatif et innovant, en jouant avec le cadre qui vous est imposé au quotidien. Attention : il ne s’agit pas d’improviser, mais bien de repenser la façon dont vous exercez votre métier pour la rendre plus efficace encore. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes techniques créatives à votre disposition : de nombreux ouvrages dédiés à la productivité pourront vous donner des idées. Vous pourrez également participer à des séminaires consacrés à l’innovation et au leadership.

Prenez du recul, autant que possible, sur l’activité de votre entreprise : quels sont les processus et les pratiques que vous pourriez contribuer à optimiser ? Une fois que vous disposerez de propositions intéressantes, n’hésitez pas à solliciter une entrevue avec votre responsable pour les partager. Pensez également à échanger avec vos collègues : ce bel esprit d’équipe, doublé d’un leadership naturel, ne manquera pas d’être remarqué par votre hiérarchie.

Bonne pratique n° 5 : n’hésitez pas à envisager la reconversion

Vos aspirations professionnelles peuvent évoluer au fil de votre carrière, et c’est tout à fait naturel. Vous avez peut-être fait une croix sur vos rêves d’enfant au profit d’un métier plus sécurisant sur le plan financier, ou bien vous avez découvert de nouveaux secteurs d’activité par hasard. Dans les deux cas de figure, il est peut-être temps d’envisager une reconversion ! Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à vous tourner vers des spécialistes de l’orientation. Ces derniers vous permettront de faire le point sur votre nouveau projet professionnel et ses enjeux. Ils vous fourniront également toutes les informations dont vous aurez besoin pour le concrétiser, comme l’organisme de formation le plus adapté à votre profil ou les solutions de financement qui s’offrent à vous.

Plan du site