Les bienfaits du Yoga pendant la grossesse

Yoga pendant la grossesse

Publié le : 21 juillet 20209 mins de lecture

Le yoga est sans danger pendant la grossesse, mais certaines positions doivent être évitées. Il est important de savoir quelles postures sont sûres et lesquelles ne le sont pas avant de vous lancer dans votre voyage de yoga pendant la grossesse.

Vous vous demandez peut-être pourquoi vous devriez même envisager le yoga pendant la grossesse ; il peut offrir de grands avantages à votre corps. Même si vous n’avez jamais fait de yoga auparavant, votre grossesse est le moment idéal pour commencer.

Le yoga peut être très bénéfique pour vous et votre bébé. Mais certaines femmes enceintes évitent le yoga parce qu’elles ne l’ont jamais fait auparavant ou parce qu’elles ne veulent pas le faire devant les autres.

La bonne nouvelle est que, bien que recommandé, vous n’êtes pas obligé de suivre un cours de yoga pour faire du yoga. Vous pouvez le faire dans le confort de votre foyer. Il existe de nombreuses vidéos qui peuvent vous guider à travers une routine étape par étape chaque jour.

Alors, quels sont les bienfaits du yoga pendant la grossesse ?

Quel genre de yoga dois-je faire pendant la grossesse ?

Il existe en fait des routines de yoga avant l’accouchement. Oui, c’est du yoga spécialement conçu pour les futures mamans.
Le yoga pendant la grossesse vise à éviter les positions dangereuses comme être couché sur le dos ou toute position qui peut interrompre le flux sanguin vers votre bébé. Le yoga est un formidable atout à ajouter à votre routine de grossesse et je le recommande vivement à toutes mes patientes.

Le yoga prénatal vous aide à rester heureux et en bonne santé tout au long de votre cheminement vers la parentalité. Ce type d’exercice est probablement le plus bénéfique pour vous et votre bébé et fournit le moins d’impact négatif.

Vous pouvez avoir toutes les informations pour les cours de yoga pendant la grossesse sur le site www.yay-yoga.com.

Les bienfaits du yoga pendant la grossesse

Le yoga pendant la grossesse présente de nombreux avantages. Voici quelques-uns.

– Améliore la force et l’endurance : il faut les deux pour pouvoir exécuter et tenir des poses de yoga. Vous pourrez renforcer vos hanches, vos bras, votre dos et vos épaules. Vous aurez besoin de toute la force que vous pouvez obtenir pour cette grossesse, ce travail et cet accouchement.

– Respiration : il existe un certain type de respiration associé au yoga qui vous aidera énormément pendant le travail. C’est ce qu’on appelle la respiration en trois parties. Cela pourrait être l’un des aspects les plus importants du yoga lorsque vous êtes enceinte. La pratique de la respiration profonde assure un bon apport d’oxygène à votre bébé et peut vous aider à rester calme et concentré pendant l’accouchement.

– Renforce le plancher pelvien : de nombreuses postures de yoga que vous pouvez faire pendant la grossesse renforcent en fait le plancher pelvien. Cela peut aider pendant le travail et l’accouchement, ainsi que rendre votre grossesse plus confortable.

– Équilibre : au fur et à mesure que votre corps, change et grandit, votre centre de gravité change également. Le yoga repose beaucoup sur l’équilibre, à la fois physiquement et émotionnellement. Faire des poses vous aide à trouver votre équilibre et à vous détendre.

– Aide à soulager les symptômes de la grossesse : un peu de yoga peut faire beaucoup de bien au corps. Le yoga peut soulager les maux de dos, les nausées, les maux de tête et la fatigue.

– Peut vous fournir un excellent système de soutien : si vous vous joignez à un cours de yoga prénatal, vous serez entouré de nombreuses autres femmes qui entreprennent le même parcours de grossesse avec vous. Rien de mieux que d’avoir un réseau de soutien qui comprend parfaitement votre situation.

– Vous aide à créer des liens avec votre bébé : le yoga vous permet de vous concentrer uniquement sur votre bébé d’une manière qui peut presque sembler surréaliste. Vous deviendrez plus profondément connecté et émotionnellement attaché.

Quelles précautions de sécurité devez-vous prendre ?

S’il est fait correctement, le yoga est généralement sans danger. Les risques potentiels surviennent généralement lorsqu’une femme enceinte essaie de se pousser un peu trop loin ou ne suit pas les instructions de son médecin.

L’une des meilleures choses à propos du yoga est qu’il vous aidera à vous mettre en phase avec votre corps. Si votre corps vous dit que quelque chose est trop difficile, alors vous devez arrêter.
Vous forcer ne fera qu’augmenter vos chances de causer des dommages potentiels à vous et à votre bébé.

Pour assurer une sécurité maximale, certaines précautions peuvent être prises :

– Essayez d’éviter ou de limiter le yoga pendant le premier trimestre

– Ne participez au yoga qu’avec la permission d’un médecin

– Si vous n’êtes pas habitué au yoga, assurez-vous de commencer lentement

– Si vous vous joignez à un cours de yoga, assurez-vous que votre instructeur sait que vous êtes enceinte

– Si quelque chose vous met mal à l’aise ou vous fait mal, arrêtez

– Éloignez-vous des poses qui peuvent provoquer une tension ou une compression près de votre abdomen

– Si une pose est même légèrement risquée, modifiez-la ou choisissez une alternative.

– Ne repoussez jamais vos limites

– Concentrez-vous sur votre respiration ; votre bébé dépend également de cet oxygène

– Évitez de vous pencher en arrière

– Évitez les poses qui se concentrent uniquement sur les muscles abdominaux

– Évitez la pression sur votre ventre

– N’ayez pas peur de dire non.

Quels sont les risques du yoga pendant la grossesse ?

Comme la plupart des choses pendant la grossesse, il semble que tout comporte des risques potentiels. Le yoga ne fait pas exception.

Bien que le yoga puisse être très bénéfique pour une femme enceinte, il peut également causer des dommages potentiels.

– Muscles tendus : certaines postures de yoga peuvent vous faire fatiguer les muscles ou les ligaments soutenant votre bébé. Cela ne constitue généralement pas une menace pour votre bébé, mais peut vous mettre extrêmement mal à l’aise.

– Peut affecter négativement le flux sanguin : des mouvements particuliers tels que des torsions fermées peuvent inhiber la quantité de sang qui coule vers votre bébé. C’est pourquoi vous devez informer votre instructeur que vous êtes enceinte ou suivre un cours de yoga destiné aux femmes enceintes.

– Peut comprimer votre utérus : les poses qui vous obligent à vous allonger sur le ventre peuvent comprimer votre utérus, ce qui n’est pas bon pour vous ou votre bébé.

– Peut comprimer les vaisseaux sanguins : en vous couchant à plat sur le dos, vous pouvez comprimer l’aorte et la veine cave.

– Peut déplacer votre bébé hors de la position d’accouchement : si vous choisissez de faire des inversions une fois que votre bébé est dans la bonne position d’accouchement, il est possible que votre bébé se retourne et prenne une mauvaise position.

– Chutes potentielles : certaines postures de yoga nécessitent un bon équilibre. Cela peut vous manquer en ce moment, vous devriez donc éviter les poses qui vous obligent à vous tenir sur une jambe ou à utiliser un support fiable.

Si vous n’avez jamais fait de yoga, il est important de vous concentrer spécifiquement sur le yoga prénatal pour rester en sécurité. Quelqu’un qui a de l’expérience avec le yoga peut toujours participer à sa routine normale, mais doit inclure des modifications.

Conclusion

L’exercice est bénéfique pour vous et votre bébé. Le yoga est un excellent moyen de se détendre, de réduire les courbatures et de vous aider à vous préparer à l’accouchement.

Le yoga vous aidera à créer des liens avec votre bébé, à apprendre d’excellentes techniques de respiration qui vous seront bénéfiques pendant le travail, à renforcer vos muscles d’accouchement, à améliorer votre relaxation et à réduire votre niveau de stress.

Tant que vous demandez l’autorisation de votre médecin et que vous ne repoussez pas les limites de votre corps, le yoga est sans danger.

Le yoga peut être une partie utile et émouvante de votre parcours de grossesse. Alors qu’est-ce qui vous retient ? 

Plan du site