Les différentes étapes de la culture du cannabis

culture du cannabis

Publié le : 02 juillet 20215 mins de lecture

Pour ceux et celles qui ne le sauraient pas encore, le cannabis est en réalité une substance extraite à partir de la sève d’une plante nommée le chanvre indien. Cette dernière se cultive selon un processus connu depuis la nuit des temps sur l’ensemble de la planète. Vous trouverez dans le texte ci-dessous un rappel et un descriptif des étapes les plus importantes de ce cycle.

La germination

Voilà, vous avez enfin reçu les graines de weed ! Avant d’envisager cultiver vos propres plants, il faudra nécessairement les faire germer. Ne paniquez pas car il n’est pas nécessaire d’avoir la main verte pour y parvenir. Il existe différentes manières pour y parvenir qui fonctionnent avec toutes les variétés. La technique la plus simple consiste à plonger les graines durant une nuit entière dans une verre d’eau à vingt degrés. Placez les ensuite entre deux feuilles de sopalin humide dans une assiette. Après vingt-quatre ou quarante-huit heures, vous devriez voir apparaître les premières racines. La phase de germination sera alors un succès et vous pourrez passer à l’étape suivante.

Le semis

Dès l’apparition des premières racines, la graine se transforme peu à peu en véritable plante. On parle alors de semis. Il est alors temps de les sortir de leurs feuilles de sopalin humides et de les plonger dans la terre ! Cependant, montrez-vous très prudent durant leur manipulation. N’oubliez pas en effet que les semis sont extrêmement fragiles. Vous aurez donc déjà compris que ce n’est pas encore le moment d’utiliser des engrais afin de les nourrir. Vous ne feriez, au contraire, que les détruire ! Veillez également à la qualité de l’eau d’arrosage. Celle-ci doit être la plus pure possible.

La phase de croissance

Après quelques jours, vos semis commencent de plus en plus à ressembler à une véritable plante. Voici donc venu le temps de les exposer à la lumière et de les engraisser afin de les faire grandir plus rapidement. Si vous ne le savez pas encore, le chanvre va tout d’abord se développer afin de produire des fleurs (pour les plants femelles). Cette première phase, dite de croissance, dure entre quatre et huit semaines selon les variétés. Les plants devront être exposés à la lumière durant dix-huit heures au minimum. Servez-vous également d’engrais qui vont répondre aux besoins en nutriments (molécules d’azote et de potassium notamment) des plantes. Pour en savoir plus, consultez les boutiques spécialisées et les sites web consacrés au sujet !

La floraison

Le chanvre est une plante sexuée. On trouve donc des mâles et des femelles. Pour la production de cannabis, seules ces dernières ont de l’intérêt. Elles génèrent en effet des fleurs qui contiennent des substances psychoactives, dont deux célèbres principes actifs, le THC et le CBD. Les mâles développent eux des petites poches contenant du pollen qui permettra de féconder les femelles et de produire ensuite de nouvelles graines. Vous n’aurez donc aucune difficulté à les identifier à l’issue de la croissance. Ne tardez jamais avant de séparer les plantes mâles des femmes. Vous risqueriez de provoquer une fécondation et de perdre votre future récolte !

La durée de la phase de floraison dépend, elle aussi, des variétés cultivées. Comptez au minimum six semaines. En floraison, la plante voit ses besoins évoluer. Elle va notamment grandir de manière rapide et forte. Sa taille va en effet au minimum doubler par rapport à la fin de la croissance. Nécessairement, vous devrez donc utiliser d’autres engrais dont la composition sera bien différente de ceux destinés à la croissance. Encore une fois, prenez le temps de vous rendre dans un growshop et de discuter avec un vendeur pour connaître les produits qu’il convient d’utiliser dans une telle situation.

La récolte

Cette étape est décisive pour la qualité finale de votre production. Commencez par couper les plus grandes feuilles et la tige. Placez ensuite la plante dans une pièce à l’abri de la lumière et de l’humidité. Elle devra être placée la tête vers le bas en la suspendant à un fil afin de favoriser l’extraction de toutes les saveurs. À ce stade, la pire des erreurs serait de vous montrer trop impatient. Le temps est au contraire votre allié. Patientez au minimum une dizaine de jours avant de séparer les têtes de la plante et de terminer la culture. Une fois récoltées, les fleurs peuvent servir à la production de nombreux produits dérivés comme de la glycérine végétale par exemple.

Plan du site