Comment booster votre fertilité naturellement ?

booster votre fertilité naturellement

Publié le : 08 juillet 20216 mins de lecture

Le chemin vers la maternité peut être un véritable défi, surtout lorsque les tentatives de grossesse se soldent par un échec. Résultat : de nombreux parents en devenir se sentent désemparés et renoncent à tout espoir. Bien heureusement, les troubles de la fertilité ne sont pas forcément définitifs si l’on adopte la bonne attitude. En effet, en appliquant les gestes salutaires, tant au niveau de l’alimentation que du mode de vie, on peut booster sa fertilité naturellement. Si vous souhaitez enfin avoir une brioche au four, cet article est tout indiqué. Découvrez les moyens naturels d’augmenter vos chances de grossesse !

Privilégier les compléments alimentaires

Pour multiplier vos chances de concevoir un bébé, il faut fournir à votre corps tous les minéraux et vitamines nécessaires. Dans ce cas, les compléments alimentaires bios sont l’alternative privilégiée. Il existe en outre de nombreux nutriments naturels qui favorisent à la fois la fertilité et la grossesse. Parmi les éléments propices à la fertilité, on retrouve :

Le zinc

Le zinc favorise la fertilité de deux façons. Tout d’abord, il stimule la production de testostérone, qui à son tour augmente la libido chez les hommes et les femmes. Ensuite, il régule la division cellulaire et l’ovulation, renforçant ainsi la probabilité de fécondation. Aussi, faites-vous plaisir avec des aliments riches en zinc tels que la viande rouge, les huîtres, la volaille ou les haricots ! Parallèlement, vous pouvez consommer du zinc en comprimés.

Le fer

Le fer est incontestablement un nutriment majeur de la fertilité. Des études ont en fait révélé que des taux sanguins faibles en fer constituent un terrain favorable à l’anovulation (absence d’ovulation). En outre, une carence en fer peut conduire à la détérioration des ovules, qui elle-même entrave la grossesse. Pour écarter tout risque, assurez-vous de consommer des aliments riches en fer tels que les crustacés, les épinards, la viande rouge et les légumineuses.

Le sélénium

Riche en antioxydants, le sélénium contribue grandement à prévenir les lésions de l’ADN. Il encourage aussi le bon développement des follicules sains, responsables de la production des ovules. Pour bénéficier des vertus du sélénium, pensez à augmenter votre apport en certains aliments comme le poisson, les noix brésiliennes et les œufs.

Nous vous recommandons : Quel régime alimentaire adopter pour tomber enceinte d'un bébé garçon ?

Suivre une alimentation saine et équilibrée

En période de grossesse, l’une des principales préoccupations est de suivre un régime alimentaire équilibré. Effectivement, quand on veut un bébé, la sélection des aliments doit se faire avec le plus grand soin ! Renoncer à certains aliments et en privilégier d’autres favorise à coup sûr l’ovulation, surtout pour les femmes en âge avancé. Voici ce qu’il faut retenir sur les ajustements diététiques.

Miser sur les protéines végétales

Lorsqu’il s’agit de renforcer votre système immunitaire et de booster votre fertilité, la viande rouge et la charcuterie ne sont pas les plus avantageuses des offres. Au lieu de recourir aux protéines animales, envisagez de les substituer par une solution plus saine : les protéines végétales. Les légumes, les haricots, les lentilles et les noix regorgent de plusieurs nutriments et réduisent nettement le risque d’infertilité.

Réduire les sucres raffinés

Les sucres raffinés posent souvent problème en cas de grossesse. Très riches en sucre, ces glucides entraînent des pics de glycémie et d’insuline. Ceci, à son tour, renforce le risque d’infertilité. Les glucides raffinés comprennent les produits sucrés, les boissons gazeuses, les aliments ultra-transformés, les pâtes blanches et le riz blanc.

Éliminer les acides gras saturés

Les graisses trans sont étroitement liées à l’infertilité, tant chez les hommes que chez les femmes. On les trouve généralement dans certaines huiles végétales, les aliments frits, les margarines et les pâtisseries. Une excellente alternative serait de les remplacer par les bonnes graisses telles que les oméga 3 présents dans les poissons gras et les oméga 9 présents dans l’huile d’olive.

Mettre l’accent sur les pratiques de bien-être

En ce qui concerne le mode de vie, il existe de nombreuses solutions naturelles pouvant améliorer la fertilité. Suivez ces astuces pour gagner en vitalité et en énergie :

  • L’activité physique : le sport présente de multiples bienfaits pour la santé, y compris une meilleure fertilité. En effet, être actif a des répercussions positives sur le taux de fertilité des femmes et des hommes. De plus, il contribue à réduire la fatigue, ce qui augmente le bien-être général.
  • La méditation : en termes de fertilité, un esprit sain est aussi important qu’un corps sain. Or, un niveau élevé de stress et d’anxiété provoque souvent des déséquilibres hormonaux, rendant la conception plus délicate. Pour atteindre un état plus zen et paisible, la méditation est la bonne pratique à adopter. En vous initiant à la pleine conscience et à la gestion des émotions, vous diminuez l’hormone du stress, le cortisol, et limitez votre risque d’infertilité.

Plan du site